Affaire Gaschignard

Philippe Brindet - 07.04.2017

Le 6 avril 2017, l'affaire Gaschigard est lancée dans la presse française.

Sources :

  1. DAX DIOCÈSE - Message aux diocésains (060417)
  2. CEF - Démission de Mgr Hervé Gaschignard, évêque d’Aire et Dax (060417)
  3. LM070417 Le pape contraint l’évêque de Dax à la démission pour « attitudes inappropriées » envers des jeunes
  4. LM060417 Démission de l’évêque de Dax pour « attitudes inappropriées » envers des jeunes.html
  5. FIG070417 L'évêque de Dax démissionne pour «attitudes pastorales inappropriées»
  6. LM060417 Démission de l’évêque de Dax pour « attitudes inappropriées » envers des jeunes
  7. GOLIAS - Trombinoscope - Province ecclésiastique de bordeaux (2014)
  8. TERRAS C - Mgr Gaschignard, nouvel évêque d’Aire et Dax =il est libre Hervé ! (230112)

L'affaire

Hervé Gaschignard est un évêque français de la Province de Bordeaux, diocèse de Dax. Il est tenu pour un conservateur modéré. Depuis quelques mois, des laïcs se sont plaint à d'autres évêques ou à la Curie romaine, de faits inappropriés de sa part à l'encontre de jeunes.

Ces faits ne seraient pas qualifiables de pédophilie. Ils seraient des faits pastoraux inappropriés, ce qui ne dit presque rien. On sait seulement que, par le passé, Mgr Gaschignard aurait conduit un pélerinage pour jeunes à vélo. Il ne se serait jamais résolu à abandonner l'animation de jeunes à la mode scoute du début de son activité ecclésiastique.

Il a contacté le procureur de la République de son ressort, remis sa démission du poste d'évêque de Dax au pape François, prétextant d'une subite fatigue extrême et se serait retiré dans un endroit secret.

Le site du diocèse de Dax a été immédiatement mis à jour, Mgr Gaschigard y étant désigné comme "évêque émérite" et son Administrateur apostolique a manifestement déjà pris le commandement, au moins du site Internet. Sur ce site, on n'a pu trouver que la référence à un texte de Gaschignard stocké sur la plateforme Calameo (non téléchargeable) à http://fr.calameo.com/read/0008926993fda7ac9a64e. intitulé "Disciples-missionnaires de Jésus-Christ" de 2016

Le positionnement ecclésiastique de Mgr Gaschignard

Ce texte est écrit dans la soumission au "magistère ordinaire du pape François et des évêques de France", ainsi que Gaschignard l'écrit dès le début du texte. Il fait référence exclusivement à des textes du pape François. Il place cependant la "nouvelle évangélisation" en avant en excipant le manque de prêtres (envrion 30 de moins de 60 ans, une centaine en tout). Il écrit à ce propos :

L'évêque est placé aujourd'hui dans une sorte d'impuissance, avec des ouvriers trop peu nombreux pour l'immensité des champs de l'apostolat.. P. 8)"

Clairement, du texte de Gaschignard, la solution vient de l'apostolat des laïcs dont il précise une raison pastorale de la façon suivante :

Les fidèles ne sont donc pas appelés à rendre service à Monsieur le Curé, ni à s'engager parce que leur prêtre de peut plus tout faire tout seul. Ils sont appelés à boire à la source de leur baptême et de leur confirmation, à se rassasier du "pain de vie" par la Parole de Dieu et l'eucharistie." (p. 9)

Gaschignard indique au sujet des prêtres :

La priorité revient au ministère de la Parole, les fidèles ont plus que jamais besoin de nourriture pour leur foi, en particulier ceux qui oeuvrent dans les divers services paroissiaux et spécialement les catéchistes. (p. 10)

Remarques

  1. Gaschignard est un évêque "Benoît XVI" qui l'a nommé auxiliaire de Toulouse en 2007, puis titulaire de Dax en 2012, quelques jours avant de résigner sa charge.
  2. Par ailleurs, en février 2017, Gaschignard était invité par Mgr Aillet à présider la messe de la Saint Léon à la cathédrale de Bayonne. Mgr Aillet est réputé pour un positionnement franchement conservateur.
  3. Enfin, comme pour Mgr Le Vert il y a trois ans, les évêques de France expliquent la démission de Mgr Gaschignard par une grande fatigue.

Interprétations

Mgr Gaschignard d'après Golias, ne s'était pas entendu avec Mgr Le Gall dont il était l'auxiliaire à Toulouse. Paye t'il ici une inimitié épiscopale ?

Par ailleurs, il est classé comme conservateur modéré par Golias, ce qui ressort assez bien de son seul texte de 2016 disponible. Comme pour Le Vert, lui aussi évêque "Benoît XVI", ce sont des plaintes contre lui qui se trouvent à la source réelle de sa démission. Dans son cas, il a dû sentir le vent du boulet de l'accusation de pédophilie, que les évêques de Fance n'ont cependant pas été capables de mener à sa cible.

Maintenant, le grief "d'attitude pastorale inappropriée" semble "soutenu" par l'évocation d'un pélerinage de jeunes qu'il a dirigé comme évêque à vélo. Cette "manifestation" jointe à celle évoquée ailleurs de l'occupation d'un jardin public de Toulouse pour un happening catholique de jeunes (lire Golias) n'emporte pas notre approbation. Cette "non-approbation" peut-elle suffir à approuver les persécuteurs de Mgr Gaschignard ?


Revue THOMAS 2017