Note 1 sur Livre Noir de la Révolution française
Philippe Brindet
12 février 2008

Il s'agit d'un ouvrage publié fin janvier 2008 qui est dirigé par Stéphane Courtois et/ou par le RP Escande (?)

Avis de F. Georges-Dreyfus, Professeur émérite.


Jean de Viguerie note bien que la RF est anticatholique, mais il ne dit pas
- que la Révolution de 89 est votée et animée par des prêtres, des évêques et moines;
- qu'elle est provoquée par 3 courants catholiques :
-- le jansénisme ;
-- le richérisme ; et
-- le gallicanisme.

Sans la révolution française, avec les "conciles" de Ems et de Pistoie, l'Eglise catholique romaine aurait disparue ou elle ne serait pas restée universelle, parce que sans la RF, le mouvement d'autonomisation des "églises" nationales aurait sûrement débouché. Mais, la violence de la RF a fait peur aux prélats des autres pays et ils ont réduit leurs prétentions d'autonomie.


Une réflexion personnelle évoquée par le Pr Dreyfus.


Cette analyse de F. Georges-Dreyfus est très pertinente et elle pourrait permettre de comprendre le mouvement du Concile Vatican II et sa collusion évidente avec le mouvement démocratique, collusion qui révolte tant les traditionalistes, malheureusement pour de mauvaises raisons.

Le "concile de Pistoie" est évoqué pour sa condamnation avec le jansénisme par le Pape Saint Pie VI dans son bref Quod Aliquantum. Par contre, le concile d'Ems n'y serait pas évoqué.

- - -